restauration de l’arlésienne

Vous et Vos Voitures Vos Triumph restauration de l’arlésienne

  • Ce sujet contient 19 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par denisfaf, le 12/10/2021 à 20:09. This post has been viewed 74 times
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #3771
    denisfaf
    Participant

    Pour vous donner une petite idée j’ai décidé de réaliser un petit reportage photo de ce qui a été fait sur la voiture.

    La voiture au départ

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine par denisfaf.
    #3776
    denisfaf
    Participant

    Ensuite après plusieurs années passées dans mon sous sol c’est le départ pour un champ où elle restera à la pluie et au vent pendant 18mois :cry:

     

    #3780
    denisfaf
    Participant
    #3783
    denisfaf
    Participant

    Pour l’aile arrière droite j’ai été obligé d’en trouver une en bien meilleur état que celle d’origine (qui était un gruyère mastiqué)

    https://servimg.com/view/17264850/1241

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par denisfaf.
    #3787
    denisfaf
    Participant

    le carrossier a tout démonté, décapé les couches de blackson et de cambouis mélangés de gravillons avant de tout remonter.  Il a refait les logements des clignotants arrières.

    #3792
    denisfaf
    Participant

    Auparavant, le châssis avait été séparé de la caisse. Le châssis a été envoyé chez le mécanicien pour vérification complète de la mécanique. C’est l’avantage de nos autos à châssis séparé. Le châssis n’était pas trop oxydé. c’est grâce aux épaisseurs de cambouis accumulées dessus. Même la partie arrière sur laquelle j’avais des doutes n’avait qu’une légère corrosion de surface. Il a été entièrement sablé avant d’être repeint avec « du noir à châssis » (m’a dit mon carrossier).

     

    #3796
    denisfaf
    Participant

    Une fois chez le mécanicien l’ensemble moteur a été démonté afin de vérifier les éléments mobiles. Au démontage il s’est avéré que l’un des pistons ne tenait pas la compression. Une métrologie (comme on dit maintenant) confirmera la légère ovalisation. Par contre le vilebrequin sera vérifié et est en parfait état ainsi que tous les paliers. De ce coté là c’est une bonne nouvelle que tout soit dans les cotes.

    En effet du cote des ensembles chemise/piston c’est pas la joie : en plus de la légère ovalisation et du grippage des segments (dont le remplacement était prévu au départ) les jupes des cylindres se sont avérées cassées sur leur partie basse pour deux d’entre elles. Est-ce la raison de la vente de la voiture à ma tante par son dentiste ? une rupture de bielle pourrait avoir  provoqué ces dégâts. Une très légère amorce de fissure sera même découverte sur les deux chemises incriminées avec le produit de contraste.  Du coup j’ai un jeu de piston/cylindre en trop dans mon garage. A la fin de ma restauration je ferais un vide sous-sol :mdr:

    #3800
    denisfaf
    Participant

    Le haut moteur a été démonté les soupapes d’échappement changées et les admissions nettoyées et rodées. Je n’ai pas voulu que l’atelier mécanique touche la culasse pour passage au sans plomb (c’est trop délicat). Je mettrais de l’additif Les sièges ont juste été rodés et la culasse surfacée. Elle était en très bon état donc pas de rectif d’après l’ajusteur. Il était d’accord avec moi pour le passage au sans plomb que son patron m’avait proposé.

    #3801
    Alex59
    Maître des clés

    Merci pour le partage de cette expérience :good:

    #3805
    denisfaf
    Participant

    Le système de freinage a été entièrement refait à neuf, seuls les disques avants ont été conservé car ils étaient presque neufs (si tu freines, t’es un lâche)  :yahoo:   Les tambours arrières rectifiés et les garnitures sont neuves. Toute l’hydraulique a été refaite avec émetteur et récepteurs neufs ainsi que les conduites. Les suspensions ont été refaites avec des ressorts (l’un d’eux était cassé) et des amortisseurs neufs. Tous les silents-blocs et rotules ont été changés.

    #3808
    denisfaf
    Participant

    L’échappement a entièrement été changé pour un en inox (malgré une différence de sonorité) car il donnait des signes de fatigue.

    Le démarreur donnait lui aussi des signes de fatigue et peinait pour entrainer le moteur neuf non rôdé. Il a donc été changé par un modèle « hight torque » qui me donne toute satisfaction.

    #3815
    denisfaf
    Participant

    Vous devez vous demander ce que j’ai réellement fait dans cette restauration.Je me suis occupé de tous les chromes des pare-chocs ainsi que des fixations remises à neuf.

    Le sellier a été mis à contribution pour me refaire les sièges. Je lui ai demandé d’essayer de conserver les skaïs d’origine des assises de siège. Il a donc recousu entre chaque trou afin de ne pas trop fragiliser en remontant les passe-poils et cotés neufs. Je me suis occupé de remettre en état les armatures qui en avaient bien besoin.

    Je me suis occupé aussi du volant LL qui avait besoin d’une bonne restauration : infiltrer de la résine époxy pour recoller les parties décollées et 8 couches de vernis marin pour la finition. La partie en alu a été passée à la laine d’acier très fine et ensuite au Belgum alu.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par denisfaf.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par denisfaf.
    #3818
    denisfaf
    Participant

    Le moteur une fois réassemblé a été démarré.

     

    #3825
    denisfaf
    Participant

    Le carrossier pendant ce temps là a continué son petit bonhomme de chemin. La peinture a été réalisée en conifer green comme à l’origine. Je lui ai demandé de me réaliser une peinture avec la patine du temps. Il m’a demandé une telle quantité d’€ en plus que j’ai fait marche arrière   :cry:   Le conseil qu’il m’a donné est d’aller passer la voiture aux rouleaux une bonne douzaine de fois et les micro-rayures que cela provoquera lui donneront l’aspect que je recherche. Il a cependant « travaillé » la teinte pour lui rendre son aspect « vieux » que je recherche. C’est son secret mais c’est reproductible. Son gros problème a été de retrouver des alignements corrects après repose de la carrosserie sur le châssis.

    #3827
    denisfaf
    Participant

    Bien sur les planchers ont été changés. Le carrossier a dessoudé en partie les bas de caisse pour enserrer les planchers entre les deux tôles. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il n’a pas soudé bord à bord, il m’a répliqué d’un ton sec : « c’est comme ça que ça se fait »  :-(

     

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.